top of page
  • Photo du rédacteurArthur Baudon Vernet

D'où tu parles ?

blue, plus chaud que bleu, couture entre ciel et mer

yellow sourit à la vie, jaune reste impassible

dark est beaucoup plus noir que sombre

white scintille , blanc reste mat

red est vibrant , le rouge s'envole

light est lumineux, clair un ton de l'obscur

purple un soupir, violet une flèche

balck est sec, noir nous enveloppe dans son obscurité

orange sonne l'amertume sucrée, orange reste une couleur

grey est presque pluvieux contrairement à gris qui reste sec

on ne voit pas le même monde avec une autre langue

qui nous fournit une autre grille de lecture

une autre interprétation de la réalité

plus on en a, mieux peut-on peut-être restituer

sa texture, son parfum, sa couleur,

sa température , son apparence.


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le sang de la mer

Le bateau file sur une mer houleuse, le vent ne pousse pas assez fort pour que la coque efface les vagues, l’allure est irrégulière. Le bateau décolle puis s’engouffre, on est loin de l’allure réguliè

Croquer la pomme

Je n’ai besoin de personne pour vivre, mais j’existe par le regard de l’autre. Quand ce regard est éclairé par le soleil de l’amour, je me sens immédiatement plus joyeux, comme si l’amour m’envoyait d

Le rythme de l’eau

L’espace et le temps se dilatent d’abord pour s’évaporer ensuite. Pff, pff, le son d’un ballon qui se vide en volant dans toutes les directions avant de tomber par terre , inerte, sans air. La navigat

留言


bottom of page