• Arthur Baudon Vernet

D'où tu parles ?

blue, plus chaud que bleu, couture entre ciel et mer

yellow sourit à la vie, jaune reste impassible

dark est beaucoup plus noir que sombre

white scintille , blanc reste mat

red est vibrant , le rouge s'envole

light est lumineux, clair un ton de l'obscur

purple un soupir, violet une flèche

balck est sec, noir nous enveloppe dans son obscurité

orange sonne l'amertume sucrée, orange reste une couleur

grey est presque pluvieux contrairement à gris qui reste sec

on ne voit pas le même monde avec une autre langue

qui nous fournit une autre grille de lecture

une autre interprétation de la réalité

plus on en a, mieux peut-on peut-être restituer

sa texture, son parfum, sa couleur,

sa température , son apparence.


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L’écriture rend intense les 24 heures que nous avons tous, riches, pauvres, malades, en bonne santé, vieux, jeunes, hommes, femmes, nous disposons tous de 24 h par jour. L’écriture permet de vivre pl

On anticipe toujours en excès positif ou négatif un avenir qui n’adviendra finalement jamais comme on l’avait imaginé, si c’est le cas, c’est probablement qu’on on déjà mort.

Tant que tu ne le sauras pas toi-même, ce sont les autres qui le diront à ta place.