• Arthur Baudon Vernet

Être à sa place.

Dernière mise à jour : 12 janv.

En regardant la beauté d’un arbre dans une clairière,

ou de celui qui surplombe le bleu de la méditerranée

on oublie, l’audace, l’énergie, la ténacité

qu’ils ont dû manifester pour que leur mouvement de vie

matérialisé par leur arborescence

parfaite ou hasardeuse, soit à sa place

pour séduire notre œil, notre cœur et notre âme.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L’écriture rend intense les 24 heures que nous avons tous, riches, pauvres, malades, en bonne santé, vieux, jeunes, hommes, femmes, nous disposons tous de 24 h par jour. L’écriture permet de vivre pl

On anticipe toujours en excès positif ou négatif un avenir qui n’adviendra finalement jamais comme on l’avait imaginé, si c’est le cas, c’est probablement qu’on on déjà mort.

Tant que tu ne le sauras pas toi-même, ce sont les autres qui le diront à ta place.