• Arthur Baudon Vernet

Je peux être celui que je dois être.

Dernière mise à jour : 5 juin 2020

Ce n’est pas une injonction, un impératif, ni un processus

encore moins un système, juste une proposition.

Pour certains, ce sera celui que les autres ont décidé qu’il doit être,

et ce sera très bien ainsi.

Encore faut-il s’en rendre compte

Pour d’autres, ce sera celui qu’ils croient sincèrement qu’il doit être,

et ce sera très bien aussi.

Encore faut-il le savoir.

Enfin, ceux qui auront entrepris de faire le voyage au fin fond d’eux même,

ce sera bien aussi.

Il faudra arpenter le chemin qui y va, il n’y en a pas deux pareils.

Tous les chemins mènent à Rome mais tous ne mènent pas à soi.

Certains sont de fausses routes remplies de mauvaises indications,

d’ homonymies. Parfois seulement des reflets, des leurres.

Il peut aussi y avoir un double fond qui s’avérera être triple.

Il faut vraiment y aller pour être sûr. Et encore, il n’y a pas de garantie.

Si, peut-être, quand on doute encore.

Vive sa vie !

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L’astronaute est en mission pour changer des boulons sur un satellite défectueux. Il va s’entrainer des années après avoir été sélectionné parmi 1 000, 10 000 autres ? Avoir travaillé avec une équipe

Etre en apesanteur. Ne plus avoir, seulement être. Etre débarrasser de l’indispensable et du nécessaire. Vivre dans le non nécessaire et le non indispensable. Etre aspirer par un grand tout plus grand

On voit les souvenirs avec ses yeux d’aujourd’hui, pas ceux d’hier. Il y a un problème temporel. Si c’était un souvenir, on devrait être capable de le voir avec nos yeux de l’époque, mais cette vison