• Arthur Baudon Vernet

L’anémone et le poisson clown.

Dernière mise à jour : 5 juin 2020

Le journaliste se préoccupe du sensationnel quotidiennement

mais certainement pas du quotidien qui n’est pas sensationnel.

Le politique est censé s’occuper du quotidien, mais a besoin du journaliste.

Alors il fait du sensationnel pour que le journaliste parle de lui.

C’est devenu un couple infernal ou chacun dépend de l’autre

les deux tournent en vase clos pendant que le public regarde le bocal.

Qui s’occupe alors du quotidien ?

Qui fait en sorte d’essayer que demain soit mieux qu’ aujourd’hui ?

Qu’est ce que j’ai fait aujourd’hui qui a rendu service au public ?

Y a-t-il quelqu’un qui se pose la question tous les jours ?


PS: L’anémone, sans le poisson clown meurt, il la débarrasse de ses déchets.

Le poisson clown, sans l’anémone meurt, il ne peut pas se défendre.

Il trouve protection dans l’anémone dont les tentacules empoissonnées tuent tout autre intrus que…

le poisson clown, seul à être immunisé.......



2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Si, lors de mes 20, 30, 40 ou 50 ans une voyante m’avait prédit que j'exposerai des photos dans une poissonnerie à l'approche de mes 60 ans, je ne l’aurais pas cru ! Si elle m'avait prédit que j’éprou

L’astronaute est en mission pour changer des boulons sur un satellite défectueux. Il va s’entrainer des années après avoir été sélectionné parmi 1 000, 10 000 autres ? Avoir travaillé avec une équipe

Etre en apesanteur. Ne plus avoir, seulement être. Etre débarrasser de l’indispensable et du nécessaire. Vivre dans le non nécessaire et le non indispensable. Etre aspirer par un grand tout plus grand