• Arthur Baudon Vernet

La boucle temporelle du flocon de neige.

Dernière mise à jour : 9 nov. 2020

(apprécié par Farida Khelfa)

Nous ne sommes que des maillons d’une chaine

certains maillons s’agitent sans influence sur la chaine

d’autres, au contraire peuvent faire onduler toute la chaine

avec un simple geste ou mot.

Mais tous et chacun, nous ne sommes qu’un maillon.

Il y a la chaine de l’espèce physique avec l’impératif

de reproduction, un instinct gravé au fond

de chacune de nos cellules.

Mais il y a aussi une chaine virtuelle.

Celle de l’esprit qui traverse les siècles sous forme d’arts

de sciences ou simplement de paroles transportés de

générations en générations comme des chants d’oiseaux.

L’imagination comme la singularité des uns sont ainsi

matérialisées sous d’innombrables formes.

Autant de réalisation de l’intuition

qui se métamorphose du rien en quelque chose.

Ce changement d’état nécessite un choc, l’intervention d’un tiers

comme un ovule a besoin d’un spermatozoïde, et vice versa

pour créer un nouveau à partir de deux.

La chaine de tous ces créateurs, ces penseurs qui nous

ont précédé, ont travaillé en quelque sorte pour nous :

ils nous inspirent, nous donnent une autre respiration

ils nous accompagnent dans notre propre création.

Sans eux, il faudrait repartir de zéro à chaque génération.

C’est bien d’une chaine dont il s’agit

une chaine composée de millions de maillons de pensées

d’idées qui nous imprègnent et nous aident à une

compréhension plus fine du monde qui nous entoure.

Un alliage entre inspirations et observations façonné

par une certaine durée incompressible de fermentation

nous donne l’impression que nos propres créations

sont un écho à celles de ceux qui nous ont précédé,

formant ainsi une sorte de boucle perpétuelle qui

s’agrandit dans le temps.

Une boule de neige qui grossit en dévalant la pente

se chargeant de plus de flocons à chaque tour

avec parfois des bonds quand un des maillons

est un génie, il fait alors faire un saut à la boule de neige

ainsi qu’à l’humanité toute entière.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L’astronaute est en mission pour changer des boulons sur un satellite défectueux. Il va s’entrainer des années après avoir été sélectionné parmi 1 000, 10 000 autres ? Avoir travaillé avec une équipe

Etre en apesanteur. Ne plus avoir, seulement être. Etre débarrasser de l’indispensable et du nécessaire. Vivre dans le non nécessaire et le non indispensable. Etre aspirer par un grand tout plus grand

On voit les souvenirs avec ses yeux d’aujourd’hui, pas ceux d’hier. Il y a un problème temporel. Si c’était un souvenir, on devrait être capable de le voir avec nos yeux de l’époque, mais cette vison