• Arthur Baudon Vernet

La délicatesse et la profondeur de la pensée de Rilke.

Il a trouvé au cœur de lui-même un infini,

une source inépuisable qui lui permet

de répondre à toutes les questions

que l’homme se pose sur lui-même.

A tous les doutes,

les peurs, voire les angoisses

que toute existence rencontre.

Il a trouvé la clé

et elle ne lui appartient pas,

il nous la transmet

en partageant

sa découverte avec nous

en nous indiquant où elle se trouve :

En chacun de nous.


Merci, cher Monsieur Rilke.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

On ne se protège pas en se mettant à l’ombre de son ombre. Il faudrait pouvoir se regarder bien droit devant la glace scrutant la plus petite ride, comme la grosse, prenant en compte la taille et le v

Celui qui compose grave des mots dans le marbre du temps : les notes de musiques. Comme autant de cailloux blancs pour montrer le chemin autrement invisible. L’un a vu se dérouler dans son imaginaire

Le futur n’est jamais là, toujours en retard. Le présent est là tout le temps, maintenant. Son avenir est dans le passé, mais où est celui du passé ? Dans l’histoire ? Dans l’Histoire ? Cette conventi