• Arthur Baudon Vernet

La flèche de sincérité

Plus on va puiser profond

dans son puit d’émotions,

aux sources de sa mémoire,

dans la rivière de ses pensées,

plus on retire une eau claire

comme purifié par le filtre de sincérité.

Efficace comme la flèche de l’archer

décochée dans un geste d’abandon,

même les yeux fermés,

elle touchera sa cible avec un son mat,

sans hésitations, figée bien droite au cœur de la cible.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L’écriture rend intense les 24 heures que nous avons tous, riches, pauvres, malades, en bonne santé, vieux, jeunes, hommes, femmes, nous disposons tous de 24 h par jour. L’écriture permet de vivre pl

On anticipe toujours en excès positif ou négatif un avenir qui n’adviendra finalement jamais comme on l’avait imaginé, si c’est le cas, c’est probablement qu’on on déjà mort.

Tant que tu ne le sauras pas toi-même, ce sont les autres qui le diront à ta place.