top of page
  • Photo du rédacteurArthur Baudon Vernet

La force du renoncement.

J’ai un pourquoi, alors

mon esprit va mobiliser mon corps.

Il va motiver mes émotions qui vont toutes

s’engager dans la même direction.

Comme des poudres de fer dispersées,

soudainement organisées

par la force magnétique de l’aimant.

Mon énergie éparse,

autant de photons diffus qui n’éclairaient rien,

tant ils étaient séparés et distants, vont alors s’agréger

et former un seul rayon plus puissant que celui du laser..

Mon corps apathique, va se mettre debout

et avancer d’un pas sur et rythmé.

L’intelligence de mon esprit, celle de mes émotions,

mon énergie et mon corps seront maintenant

alignés dans la même direction.

La puissance ainsi créée est d’une force incommensurable,

celle de l’engagement.

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le sang de la mer

Le bateau file sur une mer houleuse, le vent ne pousse pas assez fort pour que la coque efface les vagues, l’allure est irrégulière. Le bateau décolle puis s’engouffre, on est loin de l’allure réguliè

Croquer la pomme

Je n’ai besoin de personne pour vivre, mais j’existe par le regard de l’autre. Quand ce regard est éclairé par le soleil de l’amour, je me sens immédiatement plus joyeux, comme si l’amour m’envoyait d

Le rythme de l’eau

L’espace et le temps se dilatent d’abord pour s’évaporer ensuite. Pff, pff, le son d’un ballon qui se vide en volant dans toutes les directions avant de tomber par terre , inerte, sans air. La navigat

Comentarios


bottom of page