• Arthur Baudon Vernet

La force du renoncement.

J’ai un pourquoi, alors

mon esprit va mobiliser mon corps.

Il va motiver mes émotions qui vont toutes

s’engager dans la même direction.

Comme des poudres de fer dispersées,

soudainement organisées

par la force magnétique de l’aimant.

Mon énergie éparse,

autant de photons diffus qui n’éclairaient rien,

tant ils étaient séparés et distants, vont alors s’agréger

et former un seul rayon plus puissant que celui du laser..

Mon corps apathique, va se mettre debout

et avancer d’un pas sur et rythmé.

L’intelligence de mon esprit, celle de mes émotions,

mon énergie et mon corps seront maintenant

alignés dans la même direction.

La puissance ainsi créée est d’une force incommensurable,

celle de l’engagement.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L’écriture rend intense les 24 heures que nous avons tous, riches, pauvres, malades, en bonne santé, vieux, jeunes, hommes, femmes, nous disposons tous de 24 h par jour. L’écriture permet de vivre pl

On anticipe toujours en excès positif ou négatif un avenir qui n’adviendra finalement jamais comme on l’avait imaginé, si c’est le cas, c’est probablement qu’on on déjà mort.

Tant que tu ne le sauras pas toi-même, ce sont les autres qui le diront à ta place.