• Arthur Baudon Vernet

La grenouille et le bœuf.

Souvent nous sommes comme la Terre

qui se croyait au centre de l’Univers,

persuadée que le soleil tournait autour d’elle.

Réalisant que c’est le contraire,

nous endossons avec volupté le costume du soleil,

bien convaincu cette fois-ci

de notre vrai pouvoir d’attraction.

Tout tourne autour de nous.

Notre force de gravité dépend du nombre

de bonnes cases cochées, plus il y en a,

plus la force augmente, plus nous attirons

de planètes lointaines et plus nous rayonnons.

Une vie humaine est peut-être une oscillation,

parfois nous sommes un soleil,

parfois une planète,

parfois un simple satellite.

Cela dépend autant du regard que l'on porte sur soi

que du regard des autres porté sur nous-mêmes.

Certains satellites se prennent pour des soleils,

quand certains soleils se croient des planètes.

Heureusement, il existe de rares vrais soleils

vus comme tel par les innombrables planètes

qui tournent autour d’eux..

Quand on voit la Terre, qu’est-ce qu’elle est belle, non ?

et pourtant elle est vraiment petite comparée à Jupiter,

qui est ridicule par rapport au Soleil,

minuscule dans notre galaxie

qui est une poussière dans l’Univers …

Chacun étant le mouvement d’un autre

et le sien en même temps

sans en être totalement conscient.




7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comment croire qu’un nouveau né porte en lui un quelconque péché, à peine son premier souffle exprimé? Ce que l’on sait, c’est qu’a peine nait, il mourra un jour. La vie contient la mort. La graine tr

La réalité existe . Sans moi, elle demeurera. Cependant mon regard porté sur elle varie en fonction de mon état intérieur. Joyeux, je vais voir le monde coloré. Triste, je le vois gris. Stressé, je le

Un décalage entre ses yeux souriants où l’on voit ses larmes prêtent à jaillir d’émotions et sa voix qui semble hésiter avant de produire le son du mot qu’il a finalement trouvé, pour tenir des propos