• Arthur Baudon Vernet

La pentecôte.

Dernière mise à jour : 7 juin 2020

Ils se mirent à parler toutes les langues…À s’exprimer suivant le don de l’esprit… Ne parle-t-on pas des talents ? De la douance ? De l’artiste ? De quoi s’agit-il d’autre ? S’exprimer suivant le don de l’esprit ne signifie-t-il pas donner aux autres suivant ses « dons ».

Vivre en harmonie avec Dieu, n’est ce pas cela ? Pourquoi dans toutes les religions au non de Dieu, les hommes se sont surpassés pour ériger

des cathédrales, des mosquées, des temples, des sculptures, peintures,

convoquant les talents des architectes, artistes, bâtisseurs, charpentiers, maçons.

N’est ce pas le plus grand hommage à Dieu et aux hommes que de permettre

à des artistes d’exprimer ce qu’il y a de mieux chez eux : leur don.

Rendue possible, leur expression aidera ainsi les autres à appréhender Dieu par le beau. Le beau par l’art, n’est il pas le propre de l’homme. Notre « mission », trouver notre « don de l’esprit », non ?


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L’astronaute est en mission pour changer des boulons sur un satellite défectueux. Il va s’entrainer des années après avoir été sélectionné parmi 1 000, 10 000 autres ? Avoir travaillé avec une équipe

Etre en apesanteur. Ne plus avoir, seulement être. Etre débarrasser de l’indispensable et du nécessaire. Vivre dans le non nécessaire et le non indispensable. Etre aspirer par un grand tout plus grand

On voit les souvenirs avec ses yeux d’aujourd’hui, pas ceux d’hier. Il y a un problème temporel. Si c’était un souvenir, on devrait être capable de le voir avec nos yeux de l’époque, mais cette vison