• Arthur Baudon Vernet

La politesse du cœur.

Comment polir un cœur ?

Avec le parfum de la douceur

qui va le pénétrer lentement

comme ces massages aux huiles

qui vous polissent la peau.

Polir un cœur avec une extrême attention

à l’autre qui va permettre

de jauger précisément

ce qu’on peut et

ce que l’on ne peut pas lui dire.

Il ne faudrait pas l’écorcher

pour le voir se déchirer

et devenir épars.

Alors que poli il rendra la douceur reçue

en chantant d’un souffle régulier et chaud

Un cœur chantant,

ne peut que diffuser de l’amour.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comment croire qu’un nouveau né porte en lui un quelconque péché, à peine son premier souffle exprimé? Ce que l’on sait, c’est qu’a peine nait, il mourra un jour. La vie contient la mort. La graine tr

La réalité existe . Sans moi, elle demeurera. Cependant mon regard porté sur elle varie en fonction de mon état intérieur. Joyeux, je vais voir le monde coloré. Triste, je le vois gris. Stressé, je le

Un décalage entre ses yeux souriants où l’on voit ses larmes prêtent à jaillir d’émotions et sa voix qui semble hésiter avant de produire le son du mot qu’il a finalement trouvé, pour tenir des propos