top of page
  • Photo du rédacteurArthur Baudon Vernet

La porosité de la matière et de l’esprit.

Une fragilité mentale ouvre

comme une fissure dans le corps

alors plus perméable aux aléas extérieurs.

Sa porosité soudaine laisse pénétrer

ce qui n’était pas autorisé auparavant.

L’absence de vigilance de l’esprit engourdit

a laissé la porte grande ouverte,

virus et autres bactéries s’engouffrent.

L’inverse est vrai aussi,

une maladie du corps peut fissurer l’esprit.

Parfois, ils discutent entre eux

sans que l’être concerné en soit informé.

Le corps envoyant à l’esprit

des petits signes pour orienter ses pensées.

L’esprit portant soudainement

attention à une partie du corps

comme si sa pensée pouvait le soigner.

D’ailleurs souvent, le bon fonctionnement

de l’un des deux peut suffire

à entrainer l’autre pour rétablir le tout.

Mais si les deux sont distants et séparés,

alors point de salut possible,

ni pour l’un, ni pour l’autre , ni pour le tout.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le sang de la mer

Le bateau file sur une mer houleuse, le vent ne pousse pas assez fort pour que la coque efface les vagues, l’allure est irrégulière. Le bateau décolle puis s’engouffre, on est loin de l’allure réguliè

Croquer la pomme

Je n’ai besoin de personne pour vivre, mais j’existe par le regard de l’autre. Quand ce regard est éclairé par le soleil de l’amour, je me sens immédiatement plus joyeux, comme si l’amour m’envoyait d

Le rythme de l’eau

L’espace et le temps se dilatent d’abord pour s’évaporer ensuite. Pff, pff, le son d’un ballon qui se vide en volant dans toutes les directions avant de tomber par terre , inerte, sans air. La navigat

Σχόλια


bottom of page