• Arthur Baudon Vernet

La Poubelle du Louvre

Dernière mise à jour : 5 juin 2020

Il ne suffit pas d’être.

Etre ne suffit pas.

La posture seule n’est rien.

Le fait de pouvoir agir,

de transformer quelque chose en quelque chose d’autre, oui.

C’est tout.

Tout est là, dans le mouvement.

Cette capacité de transformation est art.

Sinon, c’est juste une exhibition ou du commerce.

Le fait d’être n’a aucune importance.

l’œuvre survivra à l’être.

Une fois achevée, elle ne dépend plus de lui.

Elle dépend des autres.

Elle a sa vie propre.

L’être qui l’a créée n’a finalement pas d’importance.

C’est son œuvre qui le dépasse.

Et celui qui la regarde, l’a fait rayonner ou pas.

Au fond d’une poubelle ou au Louvre, finalement ca ne dépend plus de l’artiste lui-même.


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L’astronaute est en mission pour changer des boulons sur un satellite défectueux. Il va s’entrainer des années après avoir été sélectionné parmi 1 000, 10 000 autres ? Avoir travaillé avec une équipe

Etre en apesanteur. Ne plus avoir, seulement être. Etre débarrasser de l’indispensable et du nécessaire. Vivre dans le non nécessaire et le non indispensable. Etre aspirer par un grand tout plus grand

On voit les souvenirs avec ses yeux d’aujourd’hui, pas ceux d’hier. Il y a un problème temporel. Si c’était un souvenir, on devrait être capable de le voir avec nos yeux de l’époque, mais cette vison