top of page
  • Photo du rédacteurArthur Baudon Vernet

La température de la vérité.

Certaines sont très basses,

voire négatives

quand elles vous glacent les os

avec ce frisson désagréable

qui vous remonte le dos

jusqu’à vous faire déglutir.

Certaines vous font rougir d’abord,

puis la chaleur envahit votre visage,

le haut du corps est chauffé lui aussi

et votre tête s’incline de fait.

La température dépend

autant de la bouche

qui vous l’a dit

que de sa substance

Certains mots vous font douter

et vous arrivez à les croire plutôt que vous-même.

IIs sont parfois mensonges,

mais vous les pensez vrai.

Et puis une vérité

est bien vraie un jour,

mais peut être fausse le lendemain !

Certaines d'apparences sincères sont fausses.

La température ressentie est un bon indice de vérité,

Il faut y être attentif.


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le désir et le manque.

C’est le désir qu’il faut alimenter, certainement pas le manque à combler. Encore un leurre, combler un manque par la possession, la consommation est un puit sans fond. La première gorgée de manque à

Pensée du jour

L’état dans lequel je suis de façon durable maintenant, cette joie caressante et enveloppante qui me permet de sentir la chaleur des rayons du Soleil à travers les feuilles de l’olivier, sentir le ven

OUF!

Se sentir libre d’être heureux et  l’être est une sensation indicible car on n’est plus seulement un corps, un esprit  et un cœur, on est un tout qui fait partie du tout. On le sait. Comme étant le gr

Comments


bottom of page