• Arthur Baudon Vernet

La tension

Dernière mise à jour : 5 juin 2020

Ne jamais être totalement sûr

et simultanément tout à fait certain d’être en train de faire ce que l’on doit faire.

Le doute et l’assurance en même temps.

Mais pas tout a fait sur le même plan.

Ce paradoxe totalement fou.

Cette véritable contradiction provoque une tension.

Une tension de tout le corps.

L’intellect n’est pas le seul à être sollicité.

Tous nos sens sont convoqués.

D’abord eux d’ailleurs, puisque ce sont eux l’impulsion.

Puis c’est une pensée, une réflexion.

Puis un mélange des deux.

Un peu comme une sauce bien liée., on ne sait plus des sens ou de la pensée

quel est l’ingrédient le plus important.

La tension c’est l’arc qui se tend pour permettre à la flèche de fuser

c’est l’arc du pont de pierre qui tient le pont rigide.

La rigidité de deux berges du fleuve qui lui permet de s’écouler avec puissance

sans l’une ou l’autre, il se répandrait pour devenir marécage.

C’est dans cette tension qu’il se passe quelque chose

c’est grâce à elle que se produit quelque chose qui n’existait pas avant.

Exemple :

Je suis sûr de vouloir et de devoir écrire et je doute totalement de ma capacité à le faire

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L’astronaute est en mission pour changer des boulons sur un satellite défectueux. Il va s’entrainer des années après avoir été sélectionné parmi 1 000, 10 000 autres ? Avoir travaillé avec une équipe

Etre en apesanteur. Ne plus avoir, seulement être. Etre débarrasser de l’indispensable et du nécessaire. Vivre dans le non nécessaire et le non indispensable. Etre aspirer par un grand tout plus grand

On voit les souvenirs avec ses yeux d’aujourd’hui, pas ceux d’hier. Il y a un problème temporel. Si c’était un souvenir, on devrait être capable de le voir avec nos yeux de l’époque, mais cette vison