top of page
  • Photo du rédacteurArthur Baudon Vernet

Le courant épigénétique.

C'est une rivière que l’on voit d’eau claire

car elle nous montre sa clarté,

cependant si son cours avait été différent,

elle nous aurait peut- être montré une coulée d’or.

Ses molécules d’or aurait inondé son tracé,

mais là , seules ses molécules d’eau nous sont révélées..

ça c’est joué à un rocher disposé

sur son parcours qu’elle a dû contourner,

à ses rives parfois trop proches

la rendant étriquée,

à une pente trop faible qui l’a transformé

un temps en marécage,

à cet abrupt trop vertical qui l’a précipité en cascade

Ca c’est joué à cette accumulation

de beaucoup et de rien pour que son eau

s’exprime plutôt que son or, c’est ainsi.

Tous les gènes sont là,

mais certains s’expriment et d’autres

se taisent en fonction

de ce que nous vivons

et ce que nous vivons dépend de nous, mais pas que ….

Cependant intrinsèquement,

nous avons plus besoin d'eau que d'or, non ?


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le désir et le manque.

C’est le désir qu’il faut alimenter, certainement pas le manque à combler. Encore un leurre, combler un manque par la possession, la consommation est un puit sans fond. La première gorgée de manque à

Pensée du jour

L’état dans lequel je suis de façon durable maintenant, cette joie caressante et enveloppante qui me permet de sentir la chaleur des rayons du Soleil à travers les feuilles de l’olivier, sentir le ven

OUF!

Se sentir libre d’être heureux et  l’être est une sensation indicible car on n’est plus seulement un corps, un esprit  et un cœur, on est un tout qui fait partie du tout. On le sait. Comme étant le gr

Comments


bottom of page