• Arthur Baudon Vernet

Le point de bascule.

Le passé nous montre l’avenir qui deviendra notre passé.

Ou sommes-nous donc ?

Autant attiré par l’un que par l’autre.

Tantôt plutôt ver l’un, tantôt vers l’autre.

Cherchant un équilibre entre les deux.

Au présent absolument, à la croisée de l’un et de l’autre.

Mais pas que, le présent futur n’existe pas encore,

le présent passé n’existe plus.

Il s’agit bien de présent tout le temps.

C’est affolant, même vertigineux.

C’est peut-être pourquoi nous préférons rester

bien assuré en restant au bord

avec le passé d’un côté ou le futur de l’autre,

et surtout ne pas sauter dans le présent. Qui sait jusqu’où, il pourrait nous emmener ?


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L’astronaute est en mission pour changer des boulons sur un satellite défectueux. Il va s’entrainer des années après avoir été sélectionné parmi 1 000, 10 000 autres ? Avoir travaillé avec une équipe

Etre en apesanteur. Ne plus avoir, seulement être. Etre débarrasser de l’indispensable et du nécessaire. Vivre dans le non nécessaire et le non indispensable. Etre aspirer par un grand tout plus grand

On voit les souvenirs avec ses yeux d’aujourd’hui, pas ceux d’hier. Il y a un problème temporel. Si c’était un souvenir, on devrait être capable de le voir avec nos yeux de l’époque, mais cette vison