• Arthur Baudon Vernet

Les fenêtres de l’Univers.

Une promesse, un abysse, un vide merveilleux dans lequel on est prêt

à se jeter sans retenue, car l’invitation est irrésistible.

Elle n’est pas grossière, ni vulgaire, ni évidente

elle est seulement suggérée par une acceptation tacite

une complicité proposée, une confiance perceptible

enfin, un don total dévoilé.

Voilà le genre d’invitation dont il s’agit, elle est irrésistible.

Elle est au-delà des désirs désirés. C’est ce que l'on peut ressentir dans le bleu de ces yeux, ou le vert ou le noir

la couleur n’a finalement aucune importance. C’est la façon dont ils brillent qui va nous indiquer comment nous y perdre.



2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L’écriture rend intense les 24 heures que nous avons tous, riches, pauvres, malades, en bonne santé, vieux, jeunes, hommes, femmes, nous disposons tous de 24 h par jour. L’écriture permet de vivre pl

On anticipe toujours en excès positif ou négatif un avenir qui n’adviendra finalement jamais comme on l’avait imaginé, si c’est le cas, c’est probablement qu’on on déjà mort.

Tant que tu ne le sauras pas toi-même, ce sont les autres qui le diront à ta place.