• Arthur Baudon Vernet

Les fenêtres de l’Univers.

Une promesse, un abysse, un vide merveilleux dans lequel on est prêt

à se jeter sans retenue, car l’invitation est irrésistible.

Elle n’est pas grossière, ni vulgaire, ni évidente

elle est seulement suggérée par une acceptation tacite

une complicité proposée, une confiance perceptible

enfin, un don total dévoilé.

Voilà le genre d’invitation dont il s’agit, elle est irrésistible.

Elle est au-delà des désirs désirés. C’est ce que l'on peut ressentir dans le bleu de ces yeux, ou le vert ou le noir

la couleur n’a finalement aucune importance. C’est la façon dont ils brillent qui va nous indiquer comment nous y perdre.



2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Apporter une solution à un problème complexe avec une grande certitude de réussite est une équation impossible. Tout contrôler, tout maitriser. Hubris de l’homme ! Aujourd’hui avec le principe de préc

Apporter une ou des solutions à un ou des problèmes complexes avec une grande certitude de réussite est une équation impossible. Tout contrôler, tout maitriser. Hubris de l’homme ! Aujourd’hui avec l

Quand une peau est malade, on peut être soulagé et content de trouver une crème pour la soigner. Quand ses problèmes sont récurrents, on a beau rajouter de la crème, plus on en rajoute, plus il en fau