• Arthur Baudon Vernet

Nagori d'été.

Le chant des hirondelles vole avec le vent.

Le cliquetis des graviers roulés par les vagues

se déplace dans l’air.

Autant de petits cris aigüe,

mais doux qui nous parviennent

en fonction de la direction

du vent et de la puissance de la vague.

Elle polit inlassablement des millions de cailloux

lisse, rond et doux.

Comme c’est agréable au toucher.

On peut même croire que c’est fait pour nous ?

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Apporter une solution à un problème complexe avec une grande certitude de réussite est une équation impossible. Tout contrôler, tout maitriser. Hubris de l’homme ! Aujourd’hui avec le principe de préc

Apporter une ou des solutions à un ou des problèmes complexes avec une grande certitude de réussite est une équation impossible. Tout contrôler, tout maitriser. Hubris de l’homme ! Aujourd’hui avec l

Quand une peau est malade, on peut être soulagé et content de trouver une crème pour la soigner. Quand ses problèmes sont récurrents, on a beau rajouter de la crème, plus on en rajoute, plus il en fau