top of page
  • Photo du rédacteurArthur Baudon Vernet

Quelle heure est il ?

L'entrepreneur, le politique,

l’artisan vont utiliser le temps,

chaque heure, comme la marche

d’un escalier pour parvenir au dernier étage:

leur objectif.

Moins il y aura de marches,

plus l’objectif sera atteint rapidement

et plus ils seront satisfait

pour aussitôt se fixer un autre objectif

et commencer une nouvelle ascension.

En montant une seule marche

du nouvel escalier

ils s'élèveront d'un étage de l’ancien,

c'est l'expérience qui fait ça.

Avant de grimper, ils savent

où est le dernier étage

et comment l'atteindre.

L’artiste n’a pas le même rapport au temps.

Il ne sait ni ou ni comment.

Le temps, ou plutôt la durée

n’est pas un moyen,

mais un matériau intrinsèque de sa création.

L’artiste ne le maitrise pas.

Il peut passer des heures à observer

ce qui l’entoure et durant son observation

ne sait pas ce qu'il en fera,

ou durant une demi-seconde remarquer

un détail insignifiant.

Le soir, le lendemain,

plusieurs jours ou mois plus tard,

après un temps de maturation

qui ne dépend pas de lui non plus,

il restituera au travers du média choisi l’empreinte

que cette demi-seconde lui aura laissé.

Ou peut-être une chose entr’aperçu sera

la source de son film,

de sa nouvelle sculpture

de son tableau.

Et sera réalisé en quelques secondes

s'il s'agit d'un dessin,

en plusieurs mois en sculptant un rocher

ou plusieurs années en écrivant un livre.

Le temps de l’observation,

de la maturation, de la réflexion

et de la restitution,

comme une sorte de valse à quatre temps.

Les quatre pouvant durer de quelques secondes

à plusieurs années, ne jouant jamais le même air..

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le sang de la mer

Le bateau file sur une mer houleuse, le vent ne pousse pas assez fort pour que la coque efface les vagues, l’allure est irrégulière. Le bateau décolle puis s’engouffre, on est loin de l’allure réguliè

Croquer la pomme

Je n’ai besoin de personne pour vivre, mais j’existe par le regard de l’autre. Quand ce regard est éclairé par le soleil de l’amour, je me sens immédiatement plus joyeux, comme si l’amour m’envoyait d

Le rythme de l’eau

L’espace et le temps se dilatent d’abord pour s’évaporer ensuite. Pff, pff, le son d’un ballon qui se vide en volant dans toutes les directions avant de tomber par terre , inerte, sans air. La navigat

Комментарии


bottom of page