• Arthur Baudon Vernet

Voyage dans les interstices.

Dernière mise à jour : 13 sept.

Les pensées naissent entre les mots,

à cause de leur imprécision,

l’espace ainsi libéré

par l’incomplétude de leur sens

permet à la pensée

de s’immiscer dans le vide apparu.

Le mot n’arrive jamais

à désigner totalement et exactement

ce qu’il est censé nommer.

Sauf pour les mots de services,

ceux du « dire » comme « table »

par exemple,

ou ceux qu’utilisent les spécialistes

qui ont inventé un langage associé à leur expertise.

pour désigner exactement et totalement,

qui une maladie pour un médecin,

comme « endométriose »,

un boulon pour un industriel,

celui de « bridage »,

un mot pour un informaticien,

comme le « bug »,

une durite pour un garagiste,

celle avec sa « tresse extérieure en inox »,

une pièce de viande pour un boucher,

comme « l’ araignée, le merlan sans oublier la poire »,

un champignon pour un pharmacien,

comme le Comprinus Comatus et pas chevelu,

une équation pour un mathématicien,

comme celle de Dirac ou encore 1+1= 2

Dans le langage du « dire » et de l’expert,

les pensées n’ont d’ailleurs pas de place.

puisqu’il s’agit de qualifier

avec la plus grande précision possible

afin d’écarter toute « interprétation » possible.

« L’interprétation », le berceau même d’une pensée.

Quand la pensée est bien vivante,

elle engendre souvent un désir,

c'est bien pourquoi le langage

qui donne vie à la pensée, « est » commencement.

Qu’il s’agisse d'un amour comme d'une guerre.


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comment croire qu’un nouveau né porte en lui un quelconque péché, à peine son premier souffle exprimé? Ce que l’on sait, c’est qu’a peine nait, il mourra un jour. La vie contient la mort. La graine tr

La réalité existe . Sans moi, elle demeurera. Cependant mon regard porté sur elle varie en fonction de mon état intérieur. Joyeux, je vais voir le monde coloré. Triste, je le vois gris. Stressé, je le

Un décalage entre ses yeux souriants où l’on voit ses larmes prêtent à jaillir d’émotions et sa voix qui semble hésiter avant de produire le son du mot qu’il a finalement trouvé, pour tenir des propos