• Arthur Baudon Vernet

Pub

Dernière mise à jour : 5 juin 2020

Salut, bon week-end ?

Moi, complètement stone, je suis claqué.

Samedi, je suis allé au cinéma, assis dans mon fauteuil.

Crois-moi, je me voyais dans le hamac du jardin.

Tu sais entre les deux pins avec l’ombre douce et le bruit du vent dans leurs épines.

Ensuite, chez le coiffeur je me croyais dans une plongée dans la mer tropicale avec

les poissons clown, les barracudas et autres anémones.

A peine assis sur la terrasse d’un café je me croyais en avion dans la partie bar, tu sais,

celle qu’ils ont aménagée dans les nouveaux Jumbo-jet. Chez le boulanger, j’étais chez le bijoutier

en train de choisir des diamants et des saphirs au lieux de la tarte au citron et de

l’éclair au chocolat. Quand j’ai pris ma caisse, et pensais que j’étais à l’opéra, à un concert.

Je voyais carrément les 80 musiciens de l’orchestre sur la banquette arrière, le plus drôle

Tiens toi, ils étaient tous là dans le rétro de ma nouvelle Alexandra de chez Mercerault en train de me regarder.

Tiens-toi bien, arrivé chez ma belle-mère je me croyais sur la plage!

Lors du déjeuner je me voyais en train de pratiquer une séance de méditation.

Dans le métro, j’étais comme dans mon lit dans un calme assourdissant et dans l’avion du retour

j’étais chez Cinq gros, tu sais le restau au quatre galaxies Louchelin.

Bref, j’ai passé le week-end à jamais être là au moment où j’y étais. Tu sais toujours entre deux trucs.

Bon, ça a fini par me coller un trouble de l’équilibre dans l’amygdale ou l’autre l’hypocampe.

C’est pour ça que j’suis pas venu hier. J’ai passé ma journée à l’hosto ou tiens-toi bien, je pensais être en balade

dans la forêt, tu sais celle qui est au-dessus du col avant d’arriver à la station de ski ……et du coup l’urgentiste

m’a dit que ça arrivait de plus en plus souvent, c’était…j’ai oublié, pas grave.

Et toi au fait, bon week ? Désol, il faut que j’m casse, pas le temps, tu m’racontes demain, bises.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Si, lors de mes 20, 30, 40 ou 50 ans une voyante m’avait prédit que j'exposerai des photos dans une poissonnerie à l'approche de mes 60 ans, je ne l’aurais pas cru ! Si elle m'avait prédit que j’éprou

L’astronaute est en mission pour changer des boulons sur un satellite défectueux. Il va s’entrainer des années après avoir été sélectionné parmi 1 000, 10 000 autres ? Avoir travaillé avec une équipe

Etre en apesanteur. Ne plus avoir, seulement être. Etre débarrasser de l’indispensable et du nécessaire. Vivre dans le non nécessaire et le non indispensable. Etre aspirer par un grand tout plus grand