• Arthur Baudon Vernet

Le train de la vie.

Dernière mise à jour : 8 nov.

Le train de la vie

Oser agir en fonction de ce que l’on est

et non pas en fonction de ce que l’on veut obtenir,

c’est exactement se jeter contre

ce mur entre les deux quais

de la station de train pour y révéler

un quai qui n’existait pas.

C’est oser se cogner à la réalité

et embarquer dans un train inconnu.

C’est oser sortir du moule que l’on a conçu pour nous,

même si ce moule est magnifique et confortable.

Il ne s’agit pas d’une revendication,

d’une provocation, d’un caprice

qui tous sont des affirmations de l’égo.

Au contraire, il s’agit d’une affirmation du soi et pas du moi.

Agir pour obtenir nous transforme à l'image

de ce que nous cherchons à obtenir,

En agissant en fonction de ce que nous sommes,

nous ne faisons qu’être.

Etre, et non pas se suffire d’exister.

C’est bien le but dans la Vie , non ?




9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comment croire qu’un nouveau né porte en lui un quelconque péché, à peine son premier souffle exprimé? Ce que l’on sait, c’est qu’a peine nait, il mourra un jour. La vie contient la mort. La graine tr

La réalité existe . Sans moi, elle demeurera. Cependant mon regard porté sur elle varie en fonction de mon état intérieur. Joyeux, je vais voir le monde coloré. Triste, je le vois gris. Stressé, je le

Un décalage entre ses yeux souriants où l’on voit ses larmes prêtent à jaillir d’émotions et sa voix qui semble hésiter avant de produire le son du mot qu’il a finalement trouvé, pour tenir des propos