• Arthur Baudon Vernet

Les embruns de la Vienne

Dernière mise à jour : 21 déc. 2020

Au cœur de la France, trouver le moyen

d’être au milieu de la mer

Une galéjade!

Le bruit de la mer envahi pourtant

cette charpente au destin contrarié.

Depuis sa naissance, se rêvant coque de bateau,

elle se voyait prendre la mer.

Restée immobile sur son rocher, sa charpente

ne sentira jamais le choc des vagues.

Pourtant, toutes les heures, les minutes,

chaque seconde

elle entendra les vagues de la Vienne

déferler à un rythme régulier.

Ce bruit, tel un parfum, va rebondir

puis escalader les murs du château

embaumant sa charpente

comme des brumes matinales

s’immisçant dans les moindres recoins de la vallée,

les rendant d’un tour de main, tous invisibles.

Le son enivrant de la mer d’eau douce

va alors rythmer de sa vibration singulière

le moindre chevron de bois,

chaque poutre, puis la toiture toute entière.

La charpente, cul par-dessus tête,

va se croire voguant au travers des océans

percevant même la brulure du froid

des postillons d’embruns sur ses joues.

Des gouttes de pluies sur son toit

et les bruits de la rivière du bas.

Qu’importe, elle a rendu son rêve une réalité

ou transformé sa réalité en rêve. Qui sait?

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Si, lors de mes 20, 30, 40 ou 50 ans une voyante m’avait prédit que j'exposerai des photos dans une poissonnerie à l'approche de mes 60 ans, je ne l’aurais pas cru ! Si elle m'avait prédit que j’éprou

L’astronaute est en mission pour changer des boulons sur un satellite défectueux. Il va s’entrainer des années après avoir été sélectionné parmi 1 000, 10 000 autres ? Avoir travaillé avec une équipe

Son œil émerveillé, brillant scintille d’intelligence, de malice et d’autant de naïveté. Un subtil mélange qui nous cueille. Son verbe n’est pas dogmatique, mais systématiquement adapté à son invité.