top of page
  • Photo du rédacteurArthur Baudon Vernet

Sports d'hiver.

Même dieu a besoin de chaleur en hiver.

La preuve, certains couchers de soleil

comme des braises ardentes enflamment l’horizon.

L’or jaune du centre du foyer

devient le rouge de la lave en fusion

il s’agrandit pour tendre vers un bleu violet

de la flamme du gaz quand il se perd dans les nuages.

La neige des montagnes parait fondre

quand dieu se réchauffe.

 

 

 Le soleil chauffe ma peau, éblouit mes yeux.

Nous sommes plus proche de lui à la montagne,

 l’intensité de sa puissante est plus forte,

le manteau blanc en hiver  réverbère

ses rayons comme si ces milliards

de cristaux scintillants

devaient accélérer la circulation de la lumière.

Le ciel, jaloux de la pureté blanche des cristaux de neige

déploit son bleu le plus intense qui  rivalise

avec la profondeur de celui de la mer,

le blanc de l’écume en moins tellement

il y en a  dans la neige.

Elle préfére le soleil qui l’aime bien aussi

quand ses rayons s’y perdent transformant

chaque cristaux en éclat de diamant.

 

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le sang de la mer

Le bateau file sur une mer houleuse, le vent ne pousse pas assez fort pour que la coque efface les vagues, l’allure est irrégulière. Le bateau décolle puis s’engouffre, on est loin de l’allure réguliè

Croquer la pomme

Je n’ai besoin de personne pour vivre, mais j’existe par le regard de l’autre. Quand ce regard est éclairé par le soleil de l’amour, je me sens immédiatement plus joyeux, comme si l’amour m’envoyait d

Le rythme de l’eau

L’espace et le temps se dilatent d’abord pour s’évaporer ensuite. Pff, pff, le son d’un ballon qui se vide en volant dans toutes les directions avant de tomber par terre , inerte, sans air. La navigat

Comments


bottom of page