• Arthur Baudon Vernet

Tu ou vous m'emmerdez?

Dernière mise à jour : 25 mars 2021

L’un souhaite un tutoiement,

l’autre ne préfère pas cette proximité qui le dérange.

L’autre respecte ce souhait de distance et donc le vouvoie.

Un autre qui ne comprend pas

continue son tutoiement, en insistant.

Malgré leur bonne disposition respective,

une distance s’installe et amplifie

leur mutuelle incompréhension.

Le premier en vouvoyant celui qui souhaitait l’être

respecte la distance voulue.

Finalement un dialogue entre « vous » s’installe.

Tous ces vous, autant d’arches

qui vont créer un pont entre les deux.

Le familier des vous a été le premier

à oser l’emprunter avec un tu.

L’ami des tu surpris, l’a entendu en souriant

son regard frise.

Celui de l’autre aussi.

Les deux, alors éclatent de rire.

Sans un mot.

Content d'avoir élaboré un pont au bâtit solide.


15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L’écriture rend intense les 24 heures que nous avons tous, riches, pauvres, malades, en bonne santé, vieux, jeunes, hommes, femmes, nous disposons tous de 24 h par jour. L’écriture permet de vivre pl

On anticipe toujours en excès positif ou négatif un avenir qui n’adviendra finalement jamais comme on l’avait imaginé, si c’est le cas, c’est probablement qu’on on déjà mort.

Tant que tu ne le sauras pas toi-même, ce sont les autres qui le diront à ta place.