• Arthur Baudon Vernet

Vita activa.

Pourvoir aux nécessités de la vie, c’est du sérieux !

Toute autre activité est un « passe-temps »

Travail- consommation.

Consommation-travail.

Travail-consommation.

Une fois pile.

Une fois face.

On y joue tous les jours.

Sans repos, 7J7H24.

Quand elle tombe sur la tranche,

que faire de ce temps qui n’est pas intéressé ?

Un temps perdu ?

Non, un temps créé.

Comme quand on arrive à écarter

les deux pans du rideau

et laisser advenir un univers insoupçonné.

Un temps qui dure, un espace qui s’étire,

nichés dans ce tout petit interstice, entre les deux faces

encore fallait-il le chercher pour peut-être le trouver.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L’écriture rend intense les 24 heures que nous avons tous, riches, pauvres, malades, en bonne santé, vieux, jeunes, hommes, femmes, nous disposons tous de 24 h par jour. L’écriture permet de vivre pl

On anticipe toujours en excès positif ou négatif un avenir qui n’adviendra finalement jamais comme on l’avait imaginé, si c’est le cas, c’est probablement qu’on on déjà mort.

Tant que tu ne le sauras pas toi-même, ce sont les autres qui le diront à ta place.