top of page
  • Photo du rédacteurArthur Baudon Vernet

C'est la vie.

On anticipe toujours

en excès positif ou négatif

un avenir qui n’adviendra finalement

jamais exactement comme on l’avait imaginé.

Si c’est le cas c’est qu’on est en apesanteur,

aucun frottement pour perturber

la trajectoire initiale.

La vie, elle, est frottements, chocs,

interruptions, changements,

hasards heureux ou malheureux,

et nous nous maintenons

dans l’ illusion totale de la contrôler,

alors que nous ne faisons que

nous adapter en permanence.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le désir et le manque.

C’est le désir qu’il faut alimenter, certainement pas le manque à combler. Encore un leurre, combler un manque par la possession, la consommation est un puit sans fond. La première gorgée de manque à

Pensée du jour

L’état dans lequel je suis de façon durable maintenant, cette joie caressante et enveloppante qui me permet de sentir la chaleur des rayons du Soleil à travers les feuilles de l’olivier, sentir le ven

OUF!

Se sentir libre d’être heureux et  l’être est une sensation indicible car on n’est plus seulement un corps, un esprit  et un cœur, on est un tout qui fait partie du tout. On le sait. Comme étant le gr

Comentarios


bottom of page