• Arthur Baudon Vernet

Je ne crois que ce que je vois !

Attention, quand vous saurez

que ce que vous voyez

n’est qu’une interprétation de la réalité

ou plus précisément celle de votre cerveau,

soit vous continuez à vivre dans votre illusion du réel,

soit vous essayez de connaitre

la grille de lecture que vous utilisez.

Quand vous comprendrez

votre façon de coder les choses,

vous pourrez alors apporter une petite distance,

ce décalage qui permet de voir

le tableau dans son ensemble

et non pas seulement un détail

quand on est trop près

ou un grand flou si on est trop loin.

Seulement être capable de se voir

à la bonne distance

pour peut-être entrevoir le monde

tel qu’il est

et non tel que je suis.


Comme le disait Kant :

"Nous ne voyons pas le monde tel qu'il est

mais tel que nous sommes"


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Apporter une solution à un problème complexe avec une grande certitude de réussite est une équation impossible. Tout contrôler, tout maitriser. Hubris de l’homme ! Aujourd’hui avec le principe de préc

Apporter une ou des solutions à un ou des problèmes complexes avec une grande certitude de réussite est une équation impossible. Tout contrôler, tout maitriser. Hubris de l’homme ! Aujourd’hui avec l

Quand une peau est malade, on peut être soulagé et content de trouver une crème pour la soigner. Quand ses problèmes sont récurrents, on a beau rajouter de la crème, plus on en rajoute, plus il en fau