top of page
  • Photo du rédacteurArthur Baudon Vernet

La pomme magique

Devant mes yeux,

la pomme tombe de son arbre.

L’agriculteur pense qu’il est temps

d’organiser la récolte.

L'artiste voit le vol de la pomme

au ralenti comme une poussière

piégée dans le faisceau lumineux

d’un rayon de soleil.

Il se met à dessiner, peindre, filmer, sculpter.

Newton y voit la pomme aimantée

par la Terre, il en déduit la force de gravité.

Le philosophe nourrit de son observation

du phénomène et de celle des trois autres

y trouve une possible illustration

de l'impermanence des choses et des êtres.

La même scène vue avec un certain

regard fait faire un pas de coté à son observateur.

Il est à la fois dedans et dehors.

L’artiste est immédiatement

projeté dans un monde

qui lui permet de faire des liens immédiats

entre des objets qui a priori n’en ont aucun.

Comment ça se produit ? Pourquoi ? D’où ça vient ?

Il s'abandonne dans son acte de création.

Il se laisse traverser

par cette lumière improbable

qui en éclairant ce qu’il a de plus intime

révèle aux yeux de tous

ce qu’ils ont en commun,

créant ainsi un autre lien improbable

connectant le singulier à l’universel.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le désir et le manque.

C’est le désir qu’il faut alimenter, certainement pas le manque à combler. Encore un leurre, combler un manque par la possession, la consommation est un puit sans fond. La première gorgée de manque à

Pensée du jour

L’état dans lequel je suis de façon durable maintenant, cette joie caressante et enveloppante qui me permet de sentir la chaleur des rayons du Soleil à travers les feuilles de l’olivier, sentir le ven

OUF!

Se sentir libre d’être heureux et  l’être est une sensation indicible car on n’est plus seulement un corps, un esprit  et un cœur, on est un tout qui fait partie du tout. On le sait. Comme étant le gr

Comments


bottom of page