• Arthur Baudon Vernet

La poubelle du Louvre.

Il ne suffit pas d’être.

Etre ne suffit pas.

La posture seule n’est rien.

Le fait d' agir,

de donner forme à ses sentiments,

ses souvenirs,

ses perceptions, ses connaissances ,

ses expériences

Cette forme devient matière

dans un mouvement.

Cette capacité de transformation est art.

Sinon, c’est juste une exhibition ou du commerce.

Le fait d’être n’a aucune importance.

l’œuvre survivra à l’être.

Une fois achevée,

elle ne dépend plus de lui.

Elle dépend des autres.

Elle a sa vie propre.

L’être qui l’a créée n’a finalement pas d’importance.

C’est son œuvre qui le dépasse.

Et celui qui la regarde, l’a fait rayonner ou pas.

Au fond d’une poubelle ou au Louvre, finalement

ça ne dépend plus de l’artiste lui-même.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Apporter une solution à un problème complexe avec une grande certitude de réussite est une équation impossible. Tout contrôler, tout maitriser. Hubris de l’homme ! Aujourd’hui avec le principe de préc

Apporter une ou des solutions à un ou des problèmes complexes avec une grande certitude de réussite est une équation impossible. Tout contrôler, tout maitriser. Hubris de l’homme ! Aujourd’hui avec l

Quand une peau est malade, on peut être soulagé et content de trouver une crème pour la soigner. Quand ses problèmes sont récurrents, on a beau rajouter de la crème, plus on en rajoute, plus il en fau