• Arthur Baudon Vernet

Le flip du shot !

Il flippe de déclencher.

Il voit en grand le mécanisme

se mettre en place.

Les lamelles du diaphragme

qui s’ouvrent ou se ferment

en fonction de son choix,

la durée d’exposition,

fonction de la vitesse d’obturation

qu’il a choisi.

Et si ce n’était pas la bonne ?

Si le cadrage n’était pas le bon ?

La mise au point trop loin

ou trop courte rendant le flou incompréhensible ?

Ne s’est-il pas trompé de valeur d’Iso ?

Depuis trop longtemps, maintenant, il ne pratique plus.

Il a préféré utiliser les photos des autres

et les retravaille de toutes les façons possibles.

Derrière les photos des autres,

Il a trouvé un abri invincible.

Il a appelé ça « recherche »

et ça marche bien pour lui.

C’est Thomas Ruff.

Le Jeff Koons de la photo.

les nouveaux rois du monde de l'ART.



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Apporter une solution à un problème complexe avec une grande certitude de réussite est une équation impossible. Tout contrôler, tout maitriser. Hubris de l’homme ! Aujourd’hui avec le principe de préc

Apporter une ou des solutions à un ou des problèmes complexes avec une grande certitude de réussite est une équation impossible. Tout contrôler, tout maitriser. Hubris de l’homme ! Aujourd’hui avec l

Quand une peau est malade, on peut être soulagé et content de trouver une crème pour la soigner. Quand ses problèmes sont récurrents, on a beau rajouter de la crème, plus on en rajoute, plus il en fau