top of page
  • Photo du rédacteurArthur Baudon Vernet

Le hamster et la roue.

Après le moins, comme après un régime ou un sevrage,

une envie du « comme avant ».

Retrouver ses habitudes qui faisaient tellement «plaisir».

Puis non, l’envie est là, mais le besoin, non.

Comme si le trop ou le plus n’étaient plus indispensable,

seulement remis à leur place.

Le bruit, l’agitation voire l’excitation, c’est ça la vie ?

Avoir plus que son voisin, c’est ça le bonheur ?

Celui à ma droite court, celui à ma gauche aussi.

Il faut bien que je courre aussi

sinon je vais rester au bord de la route.

Et pourquoi pas, finalement ?


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le désir et le manque.

C’est le désir qu’il faut alimenter, certainement pas le manque à combler. Encore un leurre, combler un manque par la possession, la consommation est un puit sans fond. La première gorgée de manque à

Pensée du jour

L’état dans lequel je suis de façon durable maintenant, cette joie caressante et enveloppante qui me permet de sentir la chaleur des rayons du Soleil à travers les feuilles de l’olivier, sentir le ven

OUF!

Se sentir libre d’être heureux et  l’être est une sensation indicible car on n’est plus seulement un corps, un esprit  et un cœur, on est un tout qui fait partie du tout. On le sait. Comme étant le gr

Comments


bottom of page