top of page
  • Photo du rédacteurArthur Baudon Vernet

Le patron est le patron.

Quand il parle aux autres, il ne pense pas à lui, mais il pense aux autres.

Non pas aux autres, mais à ce que les autres pensent de lui.

Quand il a gelé il va dire :

- Que ça ne se reproduise pas !

Le gel est l’occasion de remémorer à l’autre que quoi qu’il arrive, c’est lui le patron et personne d’autre.

Il aurait pensé à l’autre, il lui aurait dit « Vous n’y êtes pour rien » pour témoigner de son empathie.

Il aurait pensé à lui-même, il aurait pensé, « ce n’est pas si grave, je peux affronter une année blanche »,

et il n’aurait rien dit pour ne pas montrer de faiblesse vis-à-vis de l’autre.

Quand il dit « que ça ne se reproduise pas »

Il pense à ce que l’autre pense de lui, et le met dans une position ou quoiqu’il advienne,

quoique l’autre fasse, il devra lui rendre des comptes à lui, le patron.

Même après Dieu.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'un, puis l'autre.

La valeur de l’héritage est un leurre social. La transmission importe plus, il ne s’agit pas de transmettre des terres, des pierres, des entreprises, de l’argent, ni même des valeurs morales, mais de

La Pentecôte.

Ils se mirent à parler toutes les langues… À s’exprimer suivant le don de l’esprit… Chacun parle sa langue et l’autre le comprend immédiatement, voire intrinsèquement, une communication totale. Cette

Le déménagement

Un déménagement précède un emménagement. C’est comme le décollage et l’atterrissage, la gare de départ et celle d’arrivée. Entre les deux, un mouvement spatio-temporel qui nous égare. Nos émotions, no

Comments


bottom of page