top of page
  • Photo du rédacteurArthur Baudon Vernet

Le point de bascule

Le passé nous indique l’avenir

qui deviendra plus tard notre passé.

Ou sommes-nous donc ?

Autant attiré par l’un que par l’autre.

Tantôt plutôt ver l’avant, tantôt vers l’ arrière.

Cherchant un équilibre entre les deux.

Le présent, à la croisée de l’un et de l’autre.

un présent furtif qui s'étire dans un présent futur

qui n’existe pas encore et

un présent passé qui n’existe plus.

Il s’agit bien de présent tout le temps.

C’est affolant, même vertigineux.

C’est peut-être pourquoi nous préférons

nous rassurer en restant au bord de la piscine ,

tantôt celui du passé, tantôt celui du futur

pour surtout ne pas avoir à sauter dans le présent. A moins que ce soit nous qui passions à travers le temps

persuadé que c'et le temps qui passe,

comme dans ce train quand un doute nous transperce:

Qui bouge, le train d'à coté ou le mien ?

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le désir et le manque.

C’est le désir qu’il faut alimenter, certainement pas le manque à combler. Encore un leurre, combler un manque par la possession, la consommation est un puit sans fond. La première gorgée de manque à

Pensée du jour

L’état dans lequel je suis de façon durable maintenant, cette joie caressante et enveloppante qui me permet de sentir la chaleur des rayons du Soleil à travers les feuilles de l’olivier, sentir le ven

OUF!

Se sentir libre d’être heureux et  l’être est une sensation indicible car on n’est plus seulement un corps, un esprit  et un cœur, on est un tout qui fait partie du tout. On le sait. Comme étant le gr

Comments


bottom of page