top of page
  • Arthur Baudon Vernet

Le processus créatif

D’abord, c’est un flou,

une absence de lumière,

une obscurité claire.

puis, la perception

plutôt que la vision d’un sentier.

Je tire un fil

qui me conduit

parfois dans une impasse

jusqu’à me cogner

contre le mur d’en face.

Je dois reculer, non,

plutôt me retourner pour avancer toujours.

Un fil en amène d’autres.

Un se tend plus que les autres

Je tire alors d’un coup sec

Une boule de lumière me tombe dessus

j’y vois clair, loin, net.

je suis tombé sur quelque chose

qui m’enveloppe de joie

et qui n’est jamais

ce que je pensais trouver.


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Il y a une urgence et un impératif à vivre, qui entrainent parfois une confusion entre exister et vivre. Pour exister nous devons satisfaire nos besoins quotidiens de boissons, nourritures, sommeil,

Au début, la certitude peu intéressée à l'idée d' écouter le doute préféra se livrer à lui. Très sure d’elle, elle se raconta au doute, lui toujours intéressé par un autre point de vue, posa moultes

Un modèle, la certitude est un modèle clos. Elle empêche de voir au-delà et à coté, comme dans un train sur des rails, même si le paysage parait parfois joli, la destination est garantie à la minute p

bottom of page