top of page
  • Photo du rédacteurArthur Baudon Vernet

Le savoir faire du temps.

Le temps file.

Je n’ai pas le temps.

Rappelles-moi plus tard.

J’ai d’autres choses à faire.

A bientôt.

A très vite !

Le temps et le faire ne nous apparaissent

jamais dans la quantité adéquate.

On ne dispose jamais assez de temps

pour faire ce que l'on pense devoir à faire,

faire ce que les autres veulent que l’on fasse

ce que nous voulons que les autres fassent pour nous,

ou encore simplement faire ce que l’on veut faire.

Et pourtant, c‘est bien grâce au temps

qu’on arrive à le faire!

C’est bien grâce à lui que nous parvenons

d’abord à nous nourrir tout seul,

puis à parler, à marcher, à écouter, à comprendre.

Le temps nous donne du sien

pour nous permettre d’évoluer,

de grandir, d’échanger.

Sans sa présence, nous serions toujours incapable

de penser, d’agir et encore moins d’être.

Pour devenir soi,

il faut tenir le temps par la main,

en marchant avec lui,

de concert, au rythme de nos pas,

nous apprendrons à penser par nous-mêmes,

à devenir conscient, discernant.

Un temps de brouillard a été nécessaire,

mais il n’est pas une obligation de le maintenir

jusqu’à la fin de notre temps,

chacun ses convictions.

Cependant, toucher son soi permet

d’être instantanément plus grand que lui.

Merci mon ami le temps,

sans toi je ne l'aurais pas su, ni vécu,

si j’avais plus d’amis comme toi,

combien de métamorphoses

expérimenterais-je tout au long de ma vie ?


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le désir et le manque.

C’est le désir qu’il faut alimenter, certainement pas le manque à combler. Encore un leurre, combler un manque par la possession, la consommation est un puit sans fond. La première gorgée de manque à

Pensée du jour

L’état dans lequel je suis de façon durable maintenant, cette joie caressante et enveloppante qui me permet de sentir la chaleur des rayons du Soleil à travers les feuilles de l’olivier, sentir le ven

OUF!

Se sentir libre d’être heureux et  l’être est une sensation indicible car on n’est plus seulement un corps, un esprit  et un cœur, on est un tout qui fait partie du tout. On le sait. Comme étant le gr

Comments


bottom of page