• Arthur Baudon Vernet

Les jeux sont faits

Suis-je beau ? Cette chemise avec une cravate ?

Oui, non ?

Veste ou pull ?

Chaussettes, j’aime quand elles serrent le mollet

et qu’elles sont fines et légères.

Pas trop fines et pas trop légères non plus.

Chaussures noires ou marron ?

Mocassin ou lacets ? Sneakers ?

J’aime bien aussi lacer mes chaussures.

Qu’ils soient tendus et que la chaussure soit bien ciré.

Je me sens beau. J’aime ce que je porte,

c’est chic et décontracté.

Pas à la mode.

Confortable, les matières sont encore

à la fois souples et tenus.

Je me sens bien

Comment va-t-elle me trouver ?

Vais-je lui plaire ? Ca fait pas trop boulot ?

Trop décontracté ?

Non, je ne suis pas déguisé, juste habillé.

Ma coiffure comme je le souhaite, quoique les cheveux

c’est rarement comme on veut.

Ils ont leur vie à eux avec leurs épis,

leur résistance, leur volume là ou on en veut pas, bref.

Ma peau rasée, mes dents brossées,

mes ongles coupés et propres.

J’ai fait ce qu’il fallait pour être bien.

Mon parfum, c’est plus pour augmenter

la présence de mon corps,

le nuage autour de mon aura agrandit ma présence

dans l’espoir de l’y envelopper ?

Tous ces détails qui en fait ne seront jamais vu en détails

font que l’ensemble sera beau aussi bien

pour celui qui regarde que pour celui qui est vu



8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Je sais que je suis dans le vrai au plus près du mystère du sens de ma vie. Je sais ce que je fais, c’est-à-dire parvenir à exprimer le plus justement possible ce que je perçois du monde . afin de rév

(apprécié par Arretetoisitupeux ) Ça va arriver et on ne la pas prévu. On n’y a pas pensé, ou on a pas voulu y penser, mais là maintenant on prend conscience que c’est inévitable. On réalise que l’on