• Arthur Baudon Vernet

Même la pluie tombe à l'envers.

Il n’est pas très grand, de taille différente,

ça dépend de chacun.

Il nous sert à nous rappeler

de ce que l’on fait, vu, lu, écouté.

A prévoir ce que l’on va faire.

Il se souvient de nos trajets, nous sert à nous orienter.

Il photographie ou filme tout ce que nous voyons.

Il nous aide à nous organiser.

Rendez-vous, vie quotidienne.

Plus on l’utilise plus il est performant.

Plus on l’informe de choses variées

plus il accroît ses connaissances. Moins on s’en sert plus il est banal et lent.

Il a besoin d’énergie et de pratique

pour être juste performant.

Qui suis-je ?


Réponse A Mon smartphone

Réponse B Je ne sais pas

Réponse C Mon cerveau


Si vous avez répondu A:

Vous devez faire une cure de désintoxication :

Pas de connexion numérique pendant une semaine

Si à la cinquième ligne vous avez immédiatement pensé

au dernier modèle qui a multiplié sa précision

photographique par trois:

Ce sera deux semaines d’abstinence.


Si vous avez répondu B:

vous avez hésité entre A et C.

Vous réfléchissez, donc vous doutez.

C’est bien.

L’étape suivante est la prise de conscience. Vous êtes sur la bonne voie.


Si vous avez répondu C:

Bravo, vous êtes conscient.

Camus écrivait:

« dorénavant je ne souhaite

plus être heureux,

mais juste être conscient »

L’étape suivante c’est le doute.

Et oui, doute et conscience, conscience et doute.

C’est un peu comme le jour et la nuit, inséparables

ils tournent ensemble inlassablement et indéfiniment.



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L’écriture rend intense les 24 heures que nous avons tous, riches, pauvres, malades, en bonne santé, vieux, jeunes, hommes, femmes, nous disposons tous de 24 h par jour. L’écriture permet de vivre pl

On anticipe toujours en excès positif ou négatif un avenir qui n’adviendra finalement jamais comme on l’avait imaginé, si c’est le cas, c’est probablement qu’on on déjà mort.

Tant que tu ne le sauras pas toi-même, ce sont les autres qui le diront à ta place.